Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dans la Tête de Yahndrev

Roman SF: Marée Stellaire

28 Mai 2012 , Rédigé par yahndrev Publié dans #Lectures

Avertissement pour les habitués: Depuis que les vidéorègles sont désormais postées sur le site dédié, Dans la Tête de Yahndrev va retrouver peu à peu sa fonction de blog. Je pense donc y parler de plus en plus de mes lectures plutôts que de jeux.

 

maree-stellaire.jpg

 

Marée Stellaire est un excellent roman de véritable Science Fiction. On est en effet loin du "Space Opéra" aux références technologiques fantaisistes.

L’Univers Galactique de Brin est cohérent et amène le lecteur a réfléchir sur la condition humaine à partir de ces extrapolations. C'est le signe d'un bon livre d’anticipation qui s'inscrit dans les pas des plus grands de Jules Verne à Asimov en passant par Pierre Boule.

Avec ses protagonistes humains, dauphins et chimpanzés évolués ainsi que de différents extraterrestres à la morphologie étrange, le roman demande une petite gymnastique mentale au niveau de la représentation des scènes, S'il vous est difficile d'imaginer une conversation technique entre un humain et un dauphin équipé d'un harnais à podes dans une salle pleine d'oxyeau, le tout dans un vaisseau spatial immergé sur une planète métallique, vous risquez de souffrir à la lecture. Personnellement j'adore ce type de changement de perspective qui m'a rappelé Horizon Vertical de Jeter,

Au niveau des idées sur "l'élévation" des races terrestres, le livre m'a aussi rappelé les idées développées dans "Demain les Chiens" de Simark. On sent que l'auteur à une grande connaissance des dauphins et qu'il a travaillé pour imaginer un développement intellectuel de ceux-ci très cohérent. Leur façon d'exprimer leurs émotions en haïkus et leur noms aux sonorités qui évoque les chants delphiniens est aussi une excellente trouvaille.

PS: Venant de terminer Marée Stellaire et l'ayant trouvé en vide-grenier aux éditions J'ai Lu SF, je m’aperçoit avec Sens Critique qu'il fait partie d'un cycle. La fin du roman laissait effectivement présager une suite. Je tacherais donc de trouver ceux-ci pour en savoir plus sur le destin de Toshio le midship, Dennie l'exobiologiste, Creideiki le dauphin capitaine de vaisseau et tous les autres...

PS2: Je découvre aussi que l'auteur a aidé au développement du jeu vidéo Ecco le Dauphin paru en 92.

PS3: Je découvre enfin, sans surprise, que l'auteur David Brin est diplômé d'astronomie, a un master de physique appliquée et un doctorat en astrophysique, On comprend pourquoi sa science fiction est crédible ^^

 

Vous pouvez retrouver cet article sur Sens Critique toujours sous le pseudo Yahndrev.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

brokoli 28/05/2012 18:33


Merci beaucoup pour cette critique. Je suis content que ce blog soit toujours "vivant". Par contre, dommage de ne plus voir tes créations bd, dessin et autres.


Ce livre m'intéresse beaucoup, j'aime pas mal la SF en général.


J'ai peut-être mal interprété, mais j'ai l'impression que tu critique le space opera. Il y a pourtant de très bon romans dans cette catégorie ("Les abîmes d'autremer", j'aime beaucoup).

yahndrev 28/05/2012 18:51



Je note la ref. ;) En fait je suis en effet personellement plus amateur de SF que de Space Opéra. Même s'il est considéré comme une sous catégorie de SF, il s'approche plus du Pulp selon ma
vision. Star Trek et Star War en restent les plus grandes références et au niveau "science" c'est pas vraiment ça ^^ Après j'aime beaucoup Star Wars quand même. Mais en lecture, la bonne SF bien
crédible, c'est mieux ;)