Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dans la Tête de Yahndrev

Roman SF: L'Histrion

26 Juillet 2012 , Rédigé par yahndrev Publié dans #Lectures

4eme de Couverture:

 " Tous ceux qui le connaissaient évoquaient Genesis comme un ordinateur doué d'une conscience intelligente, mais les Taj Ramanes savaient que rien n'était plus inexact. (...) Genesis n'était pas une machine et encore moins un outil informatique, Genesis était vivant, c'était l'organisme le plus complexe de la galaxie. " Dans cette galaxie grouillante d'Etats et de communautés aux intérêts si divergents, Genesis, la créature-monde, essaie de fédérer l'humanité sous la bannière du Daym. Pour seul outil, il dispose del'Histrion, dont l'unique fonction est de jouer les trouble-fête. Et pour Histrion, il a choisi un/une sexomorphe, individualiste farouche, qui déteste le pouvoir et n'a pas été consulté(e) sur ce rôle qu'on veut lui voir tenir...

l-histrion.jpg

Un roman très bien écrit dans le genre Space Opéra. Beaucoup d'humour assez cynique (plus particulièrement dans les têtes de chapitre) qui fait passer un pamphlet réjouissant sur l'incorrigible autodestruction de la race humaine. Le style est cependant soutenu et les intrigues politiques qui voient s'affronter les différentes factions humaines demande un peu de concentration pour ne pas perdre le fil de l'histoire.

 

Si le roman est plaisant, la référence a peine voilée au Dune d'Herbert est un peu trop présente pour que l'on puisse considérer que l'oeuvre soit incontournable. Le Taj Rama remplace le Bene Gesserit, Les Spaciaux pour la Guilde Spaciale...etc. Un copié collé qui se poursuit sur le type "intrigues politiques" avec seulement l'ajout d'un Sexomorphe à l'origine incertaine et l'invention d'une Créature Monde originale pour orchestrer le tout.

 

L'histoire est aussi assez linéaire et la conclusion évidente, bien que paradoxalement on puisse trouver domage qu'elle se termine si brièvement.

 

Pour conclure, je le conseillerais uniquement pour le style, l'humour et l'aspect pamphlétaire sur l'humain et ses vices, le tout par un auteur français dont cette lecture aura eu le mérite de me faire découvrir et donné l'envie de voir d'autres titres. Pour l'originalité SF, elle n'est clairement pas là.

 

Ma Note: 7/10

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article