Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dans la Tête de Yahndrev

Comment bien choisir un jeu de société pour ses enfants? (Partie 2)

30 Octobre 2009 , Rédigé par yahndrev Publié dans #Le Billet du Dimanche (Articles)

(La première partie de cet article est ICI)

 

Alors, pour en revenir à notre sujet, que choisir en fonction de l’âge des enfants ?

 

Pour les 3 à 6 ans :

Nous avons vu qu’à ces âges, les enfants ne sont pas autonomes en jeu. Il faudra donc choisir des jeux où ils auront leur chance de gagner contre vous ou un enfant plus âgé. Il faut aussi bien faire attention à la durée de ces jeux. En effet, un enfant de 3 ans n’a un temps de concentration que de 5 minutes grand maximum. Ce temps d’attention ne cesse d’augmenter avec l’âge mais même à 6 ans, ne comptez pas faire un jeu durant plus de 30 minutes. Pour les plus jeunes, je vous conseillerais donc de choisir prioritairement des jeux de coopération. Ce sont des jeux où les joueurs jouent ensemble en équipe contre le jeu lui-même. Soit on gagne le jeu tous ensemble soit on le perd aussi ensemble. Cela permet d’apprendre en douceur à gérer ce moment fatidique des jeux de société : la Défaite ou la Victoire. Ces jeux sont basés sur un hasard très présent et parfois un peu de tactique. Comportant souvent un ou plusieurs dés, ils vont vous permettre de faire découvrir à l’enfant le fonctionnement de cet étrange outil du hasard. Cela vous parait peut-être évident mais comprendre que c’est la face du haut qui compte, qu’on a pas le droit de choisir cette face soi-même, qu’on a pas le droit de relancer même si le résultat n’est pas ce qu’on attend… tout cela n’est pas si simple pour un enfant de 3ans. Le grand classique des jeux de coopération pour enfant est « Le Verger » mais vous en trouverez bien d’autre chez le même éditeur Haba.

Vous pourrez dans un deuxième temps passer aux jeux compétitifs classiques ou le moteur est le hasard. Ce sont principalement des jeux de parcours du type « jeu de l’oie ».  Il faut amener un ou plusieurs pions d’un point à un autre par lancer de dés ou tirages de cartes. Monza ou Croque Carotte sont des exemples de ces jeux que l’on trouve en grand nombre.

Ensuite vous avez aussi les jeux basés sur la mémoire. En effet, les enfants sont en général redoutables sur cette capacité à retenir ce qui fait qu’ils auront leurs chances de remporter ce genre de jeux face à vous. Leur mémoire est meilleure mais leur capacité de concentration est limitée. C’est exactement l’inverse pour les adultes ce qui finit par s’équilibrer dans un jeu tel que Pique Plume, Trésors des Dragons ou le Labyrinthe Magique par exemple.

Enfin, vous pouvez aussi vous orienter vers les jeux d’adresse et surtout les jeux où il faut manipuler de petites pièces. Avant l’apprentissage de la lecture il est bon de savoir que  les enfants ont en général de bonnes capacités de manipulation. Cette motricité fine se dégrade un peu lors de cet apprentissage avant de revenir vers 8/9ans. Vous pouvez donc choisir des jeux appartenant à cette catégorie dans lesquels ils faut empiler, attraper, poser doucement, etc…  (Jenga, Mikado, Gulo Gulo…). Vos gros doigts seront un handicap naturel qui vous mettra au niveau des enfants. De plus en plus de ces jeux fonctionnent aussi avec des pièces aimantées qui ont toujours un petit coté « magique » fascinant pour les enfants (et aussi pour vous, avouez le !) comme par exemple Rattle Snake.

Evitez cependant le fléau des jeux à piles qui se développe malheureusement de plus en plus malgré la conscience écologique… Je sais… On ne trouve pratiquement que ça en grande surface. Raison de plus pour se tourner vers les petites boutiques spécialisées ou sur les distributeurs du net.

 

Pour les 7 à 10 ans :

Pour cette tranche d’âge les jeux de hasard, d’adresse et de mémoire restent d’actualité mais avec l’ajout  d’autres principes qui font la particularité des jeux de société.

Il est en effet temps de découvrir la tactique et la stratégie avec des jeux qui mêlent hasard et réflexion en part plus ou moins égales tout en restant assez concrets.  La lecture étant acquise, on pourra aussi proposer des jeux ayant des « cartes instructives ». L’âge aidant, peu à peu la durée des jeux peut augmenter jusqu’à 1 heure, mais guère plus. 

C’est aussi l’âge auquel on commence à proposer des jeux dits « éducatifs » aux enfants. Attention à ne pas transformer l’expérience ludique en leçon déguisée ! Tous les jeux ont une part éducative qui tient justement à leur nature même.  Je ne pense pas qu’un jeu puisse apprendre à un enfant des notions scolaires. S’il le fait, ce n’est alors plus un jeu de société mais un exercice ludique. Le jeu est, d’après sa définition adoptée par la plupart des spécialistes, une activité « libre et gratuite ». On la pratique si on a envie et nous y forcer est contraire à l’esprit même du jeu  et elle ne doit pas viser au gain de quoi que ce soit (à part celle de la partie elle-même, bien sûr). Mais je m’égare…

Vous pouvez donc trouver de très bon jeu pour cette tranche d’âge dans lesquels on lira, calculera, réfléchira, déduira… sans que ces compétences forment le seul intérêt du jeu.  Evitez de choisir un jeu seulement en fonction de ce désir d’apprendre à vos enfants. Choisissez-vous vos propres jeux de cette manière ?

                Les enfants de cette tranche d’âge étant à présent de plus en plus capables de jouer entre eux, vous pourrez donc leur offrir des jeux de stratégie où le hasard à une place minime mais je conseillerais tout de même dans un premier temps de s’orienter vers des jeux familiaux que vous prendrez plaisir à pratiquer avec eux… et vice-versa !

Quelques jeux intéressants pour cette tranche d’âge fonctionnent aussi sur des principes de Bluff. On s’éloigne petit à petit du concret du jeu pour se tourner vers l’interaction directe avec les autres joueurs.  C’est tellement bon de jouer à mentir !

N’oubliez pas : Pas Trop Abstraits ! Evitez les jeux à « points de victoire », encore peu parlant à ces âges. Vous pouvez introduire en douceur à ce concept avec les jeux où on gagne des faux billets ou des pièces d’or. La représentation physique du gain est toujours à privilégier pour les enfants. A part ça et à partir de 9/10 ans tout les jeux deviennent jouables suivant l'intéret de l'enfant.

 

Pour les Adolescents :

A partir de 11/12 ans, les joueurs commencent à entrer dans leur phase Ado et le jeu commence à être dénigré et délaissé au profit d’autres activités plus « cool » comme le sport (ou tourner autour des membres du sexe opposé en ricanant peu intelligemment). A cet âge, il est de plus en plus difficile d’offrir un jeu qui ne soit pas considéré comme « pour les gosses » ou « trop prise de Teuté ».

La sexualisation s’intensifie aussi et creuse l’écart entre les jeux pour garçon et pour filles.

Pour les garçons, quelques pistes toutefois avec les jeux qui proposent des univers alternatifs. Le thème du jeu acquiert une importance capitale chez les ados. C’est l’époque où on se teste et se cherche et les jeux de « rôle » attirent. L’ado veut des jeux immersifs avec du choix et malgré ce qu’il annonce, la complexité ne le rebute pas si le thème l’a bien accroché. C’est donc le moment de lui proposer des jeux de batailles de figurines, des jeux de cartes à collectionner ou des jeux de rôles. En gros, des jeux sur un thème fantastique et en général violent ou gore. Du coup, en ce qui concerne les jeux de société, il faut qu’ils touchent à ces univers. Bang, Munchkin, Zombie, Elixir, Les Loups Garous… sont des exemples de jeux qui plaisent aux ados garçons.

Pour les filles c’est plutôt les jeux d’ambiance qui font mouche. Peu de règles et de matériel et tout dans le relationnel, la discussion et l’échange d’avis. Les jeux de vocabulaire sont aussi une piste à condition que les règles soient simples. Privacy, Brin de Jasette, Tic Tac Boum, Shabadabada pour quelques titres qui fonctionnent.

Mais pour les ados en général, de toute façon c’est eux qui vous dirons quel jeu ils veulent…  

Voilà. J’espère avoir éclairé un peu votre lanterne sur la compréhension du jeu des enfants. Il y aurait certainement encore beaucoup à dire mais je ne vais pas écrire un livre tout de suite ;)

Pour les exemples de jeux, faites donc un tour sur les listes de Vidéorègles. Elles sont classées par âge justement.

 

Amusez vous bien et dernier conseil : soyez beaux joueurs avec vos enfants! Ne faites jamais exprès de perdre et à l’inverse, ne cherchez pas à gagner à tout prix en arrangeant les règles. Quand vous jouer avec eux vous êtes à la fois joueur, arbitre et modèle.  Vous devez être irréprochable dans votre façon de jouer le jeu. Bon courage !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nicolas 29/08/2010 16:10



Bonjour et merci pour cet article... Je redécouvre les jeux de société après une longue interruption et me voilà papa, bientôt deux fois. Avec l'aîné,qui a presque quatre ans, je joue au mémory
bien sûr, aux dominos, mais de plus en plus à des petits jeux plus originaux (la chasse aux monstres, le petit poucet... Pour gagne ton Papa, je trouve qu'il est encore un peu jeune...).


Votre article me permet de bien repenser les enjeux du jeu (arf...) avec des petits... La défaite est difficile, par exemple, mais pourtant nécessaire. je suis particulièrement sensible à votre
invitation à ne pas (trop) laisser gagner, ce que je fais parfois pour que le jeu soit perçu comme satisfaisant quand il est un peu trop difficile, mais c'est peut-être une erreur.


Je suis d'autant plus sensible à ces questions que je suis éducateur, dans le cadre de la protection de l'enfance, et que j'envisage de faire jouer des ados (12-15 ans) en difficulté (scolaire,
sociale, psychologique parfois...) sans avoir d'expérience dans cette discipline que je découvre plus que je la redécouvre, en réalité... Avec un collègue nous avons choisi Elixir, Les Loups
Garous de Thiercelieux, Jungle Speed, et Raconte moi une Histoire pour commencer, mais j'espère que nous pourrons leur faire partager d'autres choses...


Je trouve que jouer avec des gosses, dans tous ce que ça implique au niveau de la confrontation à la règle, du possible et de l'impossible, du rire, de la création et de la récréation, est
tellement motivant que c'est justement très risqué, puisqu'il faut sauver l'équilibre du plaisir et de la contrainte qui restent indissociables.


A cet effet vos règles en vidéo sont vraiment éclairantes sur ce qu'il convient de choisir selon l'âge des enfants : mon fils peut jouer à Rattle Snake dès maintenant, alors que je l'imaginais
déjà sur l'Escalier Hanté ou Crôa, pour lesquels il faudrait attendre un peu finalement... Comme quoi, c'est moi l'impatient ! Il ne faut pas se tromper, vous avez raison... Si je veux me faire
plaisir, je n'ai qu'à multiplier les parties d'Agricola avec d'autres adultes... (la difficulté c'est de trouver des partenaires pour des jeux aussi exigeants)...


Voilà, je prends beaucoup de place, si vous pensez à des jeux adaptés à des ados un peu agités,parfois peu équipés au niveau du langage mais non dénués d'envie, d'intentions, je suis prêt à
suivre vos conseils... Je continue l'exploration de votre site, avec grand intérêt, et vous adresse mes encouragements et mes remerciements ludiques !


 


Nicolas



yahndrev 31/08/2010 21:12



Merci. Pour les ados je te conseille de jeter un oeil du coté de Cash'n Guns et Wanted. Les Loups Garous est aussi un bon choix qui encourage à la discussion (La vidéo arrive très bientôt).
Diamant est aussi un de mes jeux de prédilection pour ce public. 6 qui prend! est aussi un bon choix dans un autre genre et pour un jeu un peu plus concentré, Citadelles, que je viens juste de
mettre en ligne est un classique qui fonctionne bien.


 



mc 31/10/2009 14:04


Je me présente Michael CONAN

Comme toi Jaime la BD
Voila pourquoi J’ai créé mon blog dans but de partager et échanger
Avec des dessinateurs

Cela m’aide a m’accrocher
Et surtout a avoir des ami(es)
Afin de sensibiliser les gens a l'handicape
L’amitié sa compte énormément

Vas VOIR mon blog
Afin de comprendre

Mon blog
http://michaelconan.over-blog.com/

Email
michael.conan@hotmail.fr